Pulau Pari : un paradis à 1 heure de Jakarta !

Classé dans : Asie du Sud-Est, Indonésie | 1

Après des mois de silence, me voici de retour avec un nouvel article ! Il faut dire qu’entre mon autre blog qui me prend beaucoup de temps, mon absence bien triste de voyages prévus cette année et la vie classique de tous les jours, il n’est pas simple de mettre à jour Visa Sans Détour. J’ai donc décidé d’y consacrer une seule soirée et de me limiter à 1 000 mots ! Ca m’évitera d’écrire des tartines inutiles 🙂

Cet article sera consacré à une petite partie de mon dernier grand voyage en Indonésie : Pulau Pari. L’île de la Raie (sa traduction) fait partie du groupe des mille îles (Pulau Seribu en indonésien, souvent désignées sous leur nom anglais Thousand Islands). Ce groupe d’îles, situé au nord de Jakarta, est une véritable bouffée d’oxygène, d’air pur, de repos et de découverte ! Loin de la pollution, du bruit, pour quelques dizaines d’euros, que demander de plus ?

Les Pulau Seribu sont assez disparates. Beaucoup sont inhabitées, certaines sont réservées aux locaux, d’autres ont été transformées en resort islands ultra-touristiques. Pulau Pari, c’est un autre type : une île habitée par des locaux, sans hôtel mais où les voyageurs sont bienvenue ! Voici toutes les infos à savoir sur Pulau Pari.

Comment se rendre à Pulau Pari ?

A moins de vous téléporter sur place, pas d’autres choix que de prendre le bateau depuis Jakarta. Certains bateaux sont rapides, et plus chers, d’autres un peu moins. Ces derniers sont même en bois et peuvent faire peur aux moins habitués ! Mais ils naviguent sans difficulté, rassurez-vous !

pularu-pari-boat
Bateau de bois !

Les bateaux partent uniquement le matin, souvent très tôt, avant 8 heures. Le prix est peu élevé, moins de 5 euros aller-retour pour les moins chers et autour de 10 euros pour les rapides. Marina Ancol est le port de départ des speed boats et de quelques bateaux de bois. Muara Angke pour le départ des autres bateaux de bois. Vous arriverez à l’un ou l’autre, cela peut changer à la dernière minute en Indonésie… Si vous avez de la chance, vous éviterez Muara Angke, qui est un lieu difficilement appréciable…

Attention, les prix peuvent sensiblement différer selon l’île où vous allez. Certains bateaux sont remplis de touristes, qui vont dans les resort islands, les îles à touristes, souvent sales. Certains peuvent lâcher autour de 20 euros pour un aller simple ! Si vous vous sentez un peu seul dans votre navire, c’est bon signe : vous allez où vivent les locaux, vous ne vous faites par arnaquer et vous allez voir des lieux paradisiaques !

Soyez prévenu : si l’aller se déroule généralement dans des eaux calmes, le retour peut être tout le contraire. Ceux qui ont le mal de mer risquent d’y laisser leur déjeuner… Désolé pour ceux qui mangent en lisant cet article ! 🙂

Dormir à Pulau Pari

A Pulau Pari, à moins de rentrer à la nage, vous êtes obligé de rester au minimum 1 nuit. Vous avez le choix entre un camping près de Pantai Pasir Perawan ou dans des maisons auprès des habitants, appelées homestay (terme très indonésien comme vous pouvez le constater). Ces derniers sont aménagées pour l’accueil de touristes… mais ne vous attendez pas à un 5 étoiles !! L’équipement est rudimentaire : des matelas a même le sol, des draps, une table, une salle de tolette et de douche locale et c’est tout ! La cuisine est en effet rarement présente. Une petite escapade parfaite pour apprécier des lieux paradisiaques sans y associer l’hôtel de luxe.

Le tarif est bien entendu presque ridicule pour un Européen : environ 25 € par nuit… pour la maison pouvant accueillir 7 à 10 personnes !

L’île étant petite, ne cherchez pas forcément un lieu précis pour loger. Mais, plus vous êtes proche de Pantai Pasir Perawan, mieux c’est.

Que faire à Pulau Pari ?

La petite taille de l’île fait que vous serez rapidement limité en activités !

La première, c’est de faire le tour de l’île à la marche. Ou plutôt, d’emprunter la seule petite route la traversant. La promenade dure environ une demi-heure sans se presser.

La seconde, c’est de profiter des très belles plages et de ses activités.

Je n’évoquerai pas Pantai Bintang et Pantai Kresek, qui sont de jolies plages où je n’ai fait malheureusement que passer. Situées plutôt au sud-ouest de l’île, elles sont à l’opposé sur la plage vedette de Pulau Pari : Pantai Pasir Perawan. Signifiant littéralement “plage de sable vierge”, elle est un véritable petit paradis et havre de paix. Jugez-en plutôt par les photos !

pulau-pari-pantai-pasir-perawan-1

pulau-pari-pantai-pasir-perawan-2

pulau-pari-pantai-pasir-perawan-3

Vous accédez à petit banc de sable situé sur la premlère photo à pied ou, mieux, en nageant. Pas grand chose d’autre à faire que de rester tranquille, d’admirer la couleur de l’eau, de se prélasser au soleil et de manger de bons poissons grillés (j’y reviens). Ou peut-être faire de la balançoire ?

pulau-pari-pantai-pasir-perawan-4

Le snorkeling est aussi une activité pouvant être facilement pratiquée à Pulau Pari. Le mieux est d’emprunter l’un des bateaux de pêches présents sur la photo de couverture et plus en amont de cet article. Bien entendu, il est plus facile d’être accompagné de locaux car les pêcheurs, assez âgés, parlent rarement une autre langue que l’indonésien et il est nécessaire de négocier le prix avec eux avant de partir. Le bateau est indispensable car les coraux ne sont pas proches de la plage et il faut traverser des champs de mangrove comme ceux-ci. Et encore, celui-ci est gentil !

pulau-pari-pantai-pasir-perawan-5

Je n’ai pas de photos du snorkeling mais une vidéo ! Ou plutôt une partie d’une vidéo résumant en 10 minutes mon séjour en Indonésie, de 7’57” jusqu’à la fin pour toute la partie consacrée à Pulau Pari. Bon, il faut bien avouer que ce n’est pas le meilleur spot de snorkeling du monde ou même de l’Indonésie mais c’est mieux que de prendre le métro chaque matin 🙂

Pour revenir à Pantai Pasir Perawan, sachez la couleur de l’eau n’est pas aussi belle l’après-midi. En effet, le soleil a tourné et le maintien d’une couleur turquoise nécessite des rayons parfaitement orientés. Préférez donc une visite le matin ou pour déjeuner.

Concernant le reste de l’île, je vous conseille d’admirer le coucher du soleil, vers 18h chaque jour de l’année, de l’autre côté de l’île, à la pointe est.

pulau-pari-sunset

Enfin, les paysages près du port méritent aussi une petite attention car les couleurs sont magnifiques.

pulau-pari-port-1

pulau-pari-port-2

pulau-pari-port-3

pulau-pari-port-4

Par ailleurs, je ne vous cache pas que certains endroits de l’île, notamment près du port, sont malheureusement jonchés d’ordures. C’est le lot de toute île réculée d’un pays comme l’Indonésie… Enfin, soyez prévenu que l’eau courante n’est bien entendu pas potable et absolument infect même pour une douche ! Elle n’est jamais froide, sent mauvais et n’essayez même pas de simplement vous laver les dents avec ! Là aussi, c’est le lot d’une île comme Pulau Pari. Ce sont pour moi les seuls problèmes que vous rencontrerez là-bas.

Que faire de local à Pulau Pari ? Et notamment quoi manger…

Chers végétariens, je vous prie de m’excuser mais je vais être obligé de parler de poissons ! Les poissons, calamars et autres crustacés frais de Pulau Pari sont absolument délicieux et à prix dérisoires. Je vous conseille notamment le Cafe Toni situé sur Pantai Pasir Perawan. Si vous êtes un amateur de produits de la mer, vous vous régalerez à coup sûr !

Pour le reste, sachez que Pulau Pari est un île très traditionnelle et locale. Il y a peu de touristes au même moment sur l’île. J’ai par exemple croisé 4 non-Indonésiens et, mis à part quelques jours particuliers, c’est tous les jours ainsi. Je vous préviens aussi que les locaux se baignent habillés. Cela peut donc être gênant pour vous de porter un simple maillot de bain, notamment les femmes. Mais 2 Allemandes l’ont testé sur un petit ilôt et tout s’est bien passé 🙂

Enfin, il n’y aucun lieu pour faire la fête à Pulau Pari donc oubliez la fiesta !

Conclusion

Pulau Pari est un véritable petit paradis à un peu plus d’une heure de la jungle urbaine qu’est Jakarta. Si vous devez rester plus de 4 jours dans la capitale, allez-y absolument ! Financièrement très abordable, locale, nourriture extra, cette île est faite pour le repos et la détente. Elle fera probablement partie des plus beaux paysages que vous pourrez admirer au cours de votre vie.

Et bien entendu, j’ai fait près de 1400 mots… En 2 heures, je me suis lâché !

Laisser un commentaire